Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 les différentes faces de l'ésotérisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile
Admin


Nombre de messages : 393
Age : 35
Localisation : ici et maintenant
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: les différentes faces de l'ésotérisme   Lun 7 Fév - 1:36

L'enseignement ésotérique s'assied avant tout sur une cosmologie, une anthropologie ou une théosophie.

Par « cosmologie » on entend la connaissance des phénomènes et causes du Monde : principes, lois, Éléments, etc.
Par « anthropologie » on entend l'étude de l'Humain, de son origine, de son rôle et de sa destination dans le Monde.
Par « théosophie » on entend la perception de la sagesse et du plan - sans doute divin, sacré - qui est derrière tout cela, le désir de participer à son achèvement.

L'ésotérisme, surtout à la Renaissance, défend « l’idée d’un univers vivant, fait de correspondances secrètes, de sympathies occultes, où partout souffle l’esprit, où s’entrecroisent de toutes parts des signes ayant une signification cachée ».

Dans le cadre occidental, Antoine Faivre, (né le 5 juin 1934 à Reims, est un historien de l'ésotérisme et chercheur français), dès 1972, relève les "caractères" permettant d'identifier un ésotérisme. Au final, il en retient six :

1. les correspondances entre toutes les parties de l'univers

2. la Nature conçue comme un être vivant fait de réseaux de sympathies et d'antipathies

3. le rôle essentiel de l'imagination et des médiations (rituels, nombres, symboles, images, visions... ; anges, esprits, Idées...)

4. l’expérience de la transmutation intérieure (illumination, sagesse...)

5. la pratique de la concordance (les diverses traditions s'accordent)

6. la transmission de connaissances de maître spirituel à disciple.


En d'autres termes, l'ésotérisme est "une forme de pensée" qui se développe en courants, sciences, notions :

* "courants ésotériques" : hermétisme alexandrin, kabbale juive, kabbale chrétienne (Jean Pic de la Mirandole, Guillaume Postel), paracelsisme, illuminisme (Böhme), rose-croix, théosophie (Swedenborg...), franc-maçonnerie des hauts grades ("Stricte Observance"...), martinisme, Société théosophique (Helena Blavatsky), anthroposophie (Rudolf Steiner), pérennialisme (Guénon, Schuon)

* "sciences traditionnelles" : alchimie, astrologie, magie, mais aussi théosophie (doctrine allant de Dieu à la nature concrète), pansophie (doctrine allant des choses vers Dieu)...

* "notions" : secret, Église intérieure, Sagesse divine, "esprits intermédiaires entre l'homme et Dieu (sephirot, Idées platoniciennes, Élohim...)", androgynéité, "réintégration des êtres dans leur première propriété"...


Pour sa part, Pierre A. Riffard (a soutenu une thèse de 3e cycle en philosophie sur la formule grecque Έν καì Πãν (« Un et Tout ») puis une thèse d'État ès-lettres sur L'Idée d'ésotérisme (1987, Paris 1 Sorbonne), après avoir mené des recherches sur l'occultisme), met en avant "neuf invariants qui recoupent souvent ceux de Faivre"[28] :

1. la discipline de l'arcane (garder le secret)
2. l'impersonnalité de l'auteur (marquer l'aspect surhumain du message)
3. l'opposition entre l'ésotérique et l'exotérique (distinguer l'initié du non-initié, l'occulte du manifeste)
4. le subtil (admettre des plans de réalité invisibles, supérieurs : l'aura, le corps éthérique, les influences astrales...)
5. les analogies et correspondances (mettre en résonance toutes les parties de l'univers).
6. le nombre formel (choisir l'arithmétique symbolique comme clef par excellence)
7. les arts occultes (utiliser astrologie, magie, alchimie)
8. les sciences occultes (admettre l'interprétation spirituelle des textes, la symbologie, les cycles cosmiques, la vie après la mort...)
9. et l'initiation (chercher le perfectionnement spirituel pour soi ou les autres).

Ainsi, "un ésotérisme est un enseignement qui prend la forme d'une doctrine secrète ou d'une organisation initiatique, d'une pratique spirituelle ou d'un art occulte" :

* doctrines secrètes : doctrine des analogies et correspondances, anatomie et physiologie subtiles (aura, corps subtils...), arithmologie, angélogie...
* organisations initiatiques : Mystères d'Éleusis, franc-maçonnerie, rose-croix, Golden Dawn...
* pratiques spirituelles : initiation, méditation, prière, ascèse...
* arts occultes : alchimie, astrologie, divination, magie, médecine occulte, talismanie.

Malgré ces convergences générales entre les ésotérismes d'époques, de lieux, de cultures, d'orientations différents, il n'existe pas d'unanimité sur les contenus d'enseignement, les voies d'initiation, les rites, les exercices.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eldar-lille.fr
 
les différentes faces de l'ésotérisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les propriétés des différentes argiles
» Des contacts antiques entre différentes civilisations?
» Les différentes sortes d'églises
» Les différentes Dou'a au moment d'éternuer
» Les différentes formes de divorces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Spiritualité... :: L'ésotérisme... :: Les différentes faces de l'ésotérisme-
Sauter vers: