Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 LA QUETE DE LA VISION / THE VISION QUEST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: LA QUETE DE LA VISION / THE VISION QUEST   Lun 22 Aoû - 8:13

ARCHIE FIRE LAME DEER

Souvent considérée comme une épreuve extrême, la quête de vision est une expérience indispensable à tout chaman et l’on peut dire qu’elle est bénéfique à toute personne. Cette pratique est inscrite dans toute tradition chamanique avec bien sur des variantes locales. Mais le fond reste le même. La quête de vision est destinée à plusieurs objectifs ; en tant que rite d’initiation ou de rite de passage, acquérir un pouvoir ou une médecine personnelle, renter en contact avec son destin, et surtout entrer en contact avec le monde spirituel. En étant investit par le sacré, l’on devient pleinement, on acquière une puissance intérieure qui bouleverse la vie. La quête de vision, nous confronte avec nous-même, les forces obscures qui sont en nous et qui agissent souterrainement. Elle peut nous donner l’occasion d’avoir une vision, une voyance sur notre chemin de vie, elle peut nous apporter une connaissance, une compréhension, un chant ou une médecine particulière que nous pourrons alors mettre en œuvre.

La quête de vision revêt bien des aspects, mais, elle comprend toujours une période d’isolement, de retrait du monde, un jeûne. Dans certains cas la consommation de plantes ou substances modificatrice de conscience. La démarche de la quête de vision et de prendre une distance par rapport à la famille et à la société dans laquelle nous vivons, et qui nous conditionne.

A cet égard, une des sept cérémonies sacrée des Sioux Lakotas, la fameuse SUN DANCE (la danse face au soleil), si longtemps interdites par le gouvernement américain s’apparente souvent à une quête de vision.

Cette cérémonie à lieu une fois par an, l’été. Un poteau cérémoniel est dressé selon le rite. Des lanières de cuir y sont fixées. Depuis un an, le Sun dancers se préparent. Ils ont reçut l’appel de Wakan Tanka, le grand esprit, le grand mystère. Au jour, le la cérémonie qui va durer quatre jours, toute la population sera là, y compris les heyoka (les contraires), c’est à dire ceux qui sont directement inspirés par les esprits et exécutent ce que les esprits leur commande.

L’homme médecine, l’homme saint qui dirige la cérémonie va alors percer chaque danseur a l’aide de griffe d’aigle. Il percera leur chair et passera un bout de bois de cerisier. Il attachera alors le danseur aux lanières qui descendent du mat et donnera un sifflet en os d’aigle au danseur. Alors, celui-ci soutenu par la foule dansera face au soleil, en sifflant dans son sifflet en os d’aigle, en dépassant la douleur, en priant pour son peuple et pour l’humanité tout entière. Il priera pour la terre-mère, pour le père ciel, pour les pierres, les arbres, les nuages, les insectes, les reptiles, les plantes, les animaux, pour la vie, il se sacrifira à lui-même pour la vie, donc pour le sacré, jusqu’à ce que ses chairs se déchirent et le libèrent de ses liens. Voici un acte authentiquement chamanique qu’aucun gourou ou maître spirituel n’est capable d’offrir à ses disciples en désespérance.

Chez les Nordiques, il y avait le sacrifice suprême. Un homme était sacrifié selon son propre choix soit dans une source profonde, soit dans une tourbière. Il était d’une manière sacrée, strangulait et jetai dans la source ou la tourbière. Son cheminement alors avait valeur sacrée et oraculaire.

Ensuite, il nous faudra, nous libérer d’autres liens : ceux de la chair, ceux de notre incarnation afin de libérer notre esprit afin qu’il puisse voler comme l’aigle. Et , ce n’est pas pour rien qu’Odin, le vieux, le dieu nordique soit aussi le dieux des lieur, car sa magie lie et délie La quête de vision est en fait une quête d’éveil, éveil à la vie, éveil au sacré. Il s’agit d’une intention délibérée de se relier au sacré, motivé par une perception intérieure de retourner à la source. Il s’agit de mourir pour renaître à une autre vie. L’espoir est à la hauteur de l’ambition, mais le chemin difficile. Mais, les anciens, ont parcouru le chemin, l’on balisé. Soyons humble ! Ecoutons leur enseignement, leurs conseils.

La quête de vision est une expérience, qu’il nous faut vivre avec une grande lucidité. N’oublions pas que l’éveil, c’est être éveillé, tout d’abord sur notre intention personnelle puis sur ce que nous vivons dans cette expérience. L’éveil apparaît, lorsque nos sens sont en éveil et non pas comme endormis comme c’est souvent le cas dans la vie quotidienne. Alors, la perception ouverte, lucide, pleine s’impose.

Mais qu’est ce qu’une vision ? Ce n’est pas une fantaisie de l’imagination, une rêverie, des images hypnagogiques, ni un délire, ni une hallucination. Lorsque nous avons la grâce d’une vision, cela peut être une expérience dans laquelle nous avons immédiatement la compréhension de l’expérience, mais parfois, on ne se rend pas compte immédiatement qu’il s’agit d’une vision. Il nous faut alors, un mouvement de compréhension, de réflexion, mais tout

Va très vite, même si dans ces expériences le temps n’a plus de consistance. La perception de la vision est une expérience concrète, concrète comme la réalité de notre quotidien. A ceci près, que nous vivons intérieurement une expérience émotionnelle très profonde, qui nous transforme, nous bouscule, nous projette hors de nos habitudes, de nos limitations. Nous faisons alors un saut dans la beauté de la vie.

Lorsque je conduis des quêtes de vision, souvent les personnes sont dans une angoissante question qui me fait sourire. Je lis dans leur esprit « comment reconnaît-on une vision ? »

C’est simple, lorsque nous avons la grâce de recevoir une vision, s’impose alors en nous fortement la certitude intérieure que nous vivons une vision. Lorsque nous avons une vision : nous savons !



Source : chamanisme-niya.com




LA QUETE DE VISION NORDIQUE :

Curieusement, c’est en vivant une initiation chez les indiens Schuar d’Amazonie (plus connu sous le nom de Jivaros) que j’ai réalisé pleinement la quête de vision Nordique. Le nom de Jivaros ayant été donné aux Schuar lors des conquêtes des Amériques par les espagnols, aussi tiennent-ils à ce que l’on appelle par leur vrai nom : Schuar.

Au début de cette quête de vision, j’avais fait le Natemamo. Il s’agit là de diéter le natem ou liane des morts, ou appelée encore liane de l’âme. Il faut boire sans s’arrenter des bols entiers de décoction de cette liane, ceux qui connaissent comprendront l’horreur de la chose. Il faut boire cette médecine ainsi que du jus de tabac pendant quatre jours et ce malgré les révoltes du corps, jusqu’à sombrer dans l’inconscience. Après cette expérience, je fus mis en situation d’isolement et continuer mon jeûne.

Je ne sais à quel moment, alors que j’étais dans un contexte tout autre, je fus habite par la vision de l’arbre yggdrasil. J’étais là avec les peintures médecines tracées sur mon visage et mon collier d’Itzé pour que la médecine de l’anaconda m’accompagne. Je ne sais si c’est la conjugaison, de la faim, de la soif, de la chaleur étouffante et du natem, mais je voyais cette image immense de l’arbre yggdrasil. Il était là, s’imposant majestueusement à mon esprit. Je sentais son incroyable puissance, je voyais l’eau ruisseler sur ses feuilles et un brouillard givrant, circuler autour de lui. Image rafraîchissante, vous en conviendrez. Cette vision ne me quitta pas de deux jours et deux nuits. Au début, je ne comprenais pas cette vision, alors je l’accueillie. Je m’ouvris pour l’écouter. Mon esprit alors perçut le message. Yggdrasil me montra l’enseignement de la quête de vision Nordique et comment elle devait être faîte. Je fus stupéfait, je connaissais la méthode, je l’avais vécu, j’en avais le savoir, mais là en plein rituel schuar , yggdrasil m’enseigna la connaissance de la quête de vision Nordique.

La quête de vision Nordique est forcément en relation avec l’arbre, symbole chamanique par excellence et le Nord de l’Europe vénéra beaucoup et avec justesse les arbres. Elle se fait sous la forme d’une pendaison sous un arbre sacré et autour duquel est dressé comme bien souvent dans la tradition Nordique un enclos sacré. Le quêteur est accroché par les pieds à une branche haute mais pas trop et ce de façon à ne pas provoquer d’accident cardiaque ou neurocirculatoire. Le fait d’être pendu la tête en bas évoque le symbolisme de l’arbre renversé et la capacité du chaman d’aller dans le monde d’en bas comme dans le monde d’en haut, c’est aussi une référence à Odin qui se pendit ainsi pendant neufs nuits et neuf jours.

JE sais que je pendis
A l’arbre battu des vents
Neuf nuits pleines
Sacrifié à Odin
Moi-même à moi-même donné
A cet arbre
Dont nul ne sait
D’où proviennent les racines

Point de pain de ma remirent
Ni de coupe
Je scrutais en dessous
Je ramassais les runes
Hurlant les ramassais
Puis retombais

Neuf chants suprêmes
J’appris du fils renommé
De bolporn, père de Bestla
Et je pus boire
Du précieux hydromel
Puisé dans Odrerrir

Alors je me mis à germer
Et à savoir
A croître et a prospecter
De parole à parole
La parole me menait
D’acte en acte
L’acte me menait.
Grimnismal ; HAVAMAL V
Dans la pratique du chamanisme, il est des notions de numérologie. Mais une numérologie vivante contrairement a ce que les ésotéristes pratiquent.

Par exemple, les quatre directions et donc la numérologie à base de quatre chez les Sioux Lakotas , chez qui tout ce fait par quatre. Mais, l’homme-médecine à tout loisir sur cette trame d’évaluer et de décider ce qui a lieu d’être. Dans cette quête de vison, nous voyons Odhinn lutter pendant neuf jours et neuf nuits. Dans le monde Nordique, ce chiffre évoque d’une part les neuf mondes au travers desquels le dieu Odhinn voyage. Mais aussi, la lutte entre le temporel et le spirituel, c’est-à-dire entre ce que Odinn recherche en tant qu’individu et son aspiration vers le spirituel.

En quoi fait étrangement écho le grand homme médecine amérindien Black Elk ( Elan Noir )

« Tandis que je me tenais là
je vis plus de choses que je ne puis raconter,
Et je compris plus que je ne vis.
Car, je ne voyais les formes véritables de toute choses,
L’esprit de toutes choses
Et la forme de toutes les formes
Et la forme de toutes les formes
Vivant ensemble comme un seul être. »
La quête de vision est un acte grave qui doit être sous-tendu par une intention claire dans l’âme. Il faut garder à l’esprit, l’expérience profonde que cela provoque. Cela revient à être face à soi-même, la rencontre n’est pas toujours des plus agréable. Mais, elle est favorable à toute personne sur le chemin, ayant le désir sincère d’aller vers son mystère et le mystère du monde, alors, il sera beaucoup donné.



Source : chamanisme-niya.com




LES QUETES DE VISION :

Plusieurs techniques ont cours : retraite dans une grotte, séjour prolongé en pleine nature sans aucune facilité, être couche ou assis dans une fosse de vision, être dans une fosse avec sur le corps des fourmis ou autres animaux, se plonger dans un essaim d’abeilles, être lié par une lanière et se jeter dans un trou dans la banquise, être attacher en plein soleil, etc.… la créativité peut être très riche en ce domaine.



Source : chamanisme-niya.com




CITATION :


La vision véritable n’est pas un rêve, c’est quelque chose de très réel. Vous êtes tout éveillé, et soudain une personne se tient à vos côtés, alors que vous savez pertinemment qu’elle ne peut être là. Vous ne rêvez pas, vos yeux sont ouverts. Il faut travailler longtemps à faire le vide dans votre esprit pour atteindre ce but. Une fois que vous avez fait l’expérience de cette vision réelle, plus rien d’autre ne peut vous satisfaire. A partir de ce moment, pour vous, c’est tout ou rien.



Source : chamanisme-niya.com

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: LA QUETE DE LA VISION / THE VISION QUEST   Mer 18 Juil - 22:19

ARCHIE FIRE LAME DEER

Often considered an extreme hardship, the vision quest experience is essential to any shaman and we can say that it is beneficial to anyone. This practice is registered in any shamanic tradition with many local variations on. But the bottom line remains the same. The vision quest is for several purposes: as a rite of initiation or rite of passage, acquiring power or personal medicine, renter contact with his destiny, and above all contact with the spiritual world. Being invested by the sacred, we become fully, we gain an inner power that disrupts lives. The vision quest, confronts us with ourselves, the dark forces within us and act surreptitiously. It can give us the opportunity to have a vision, clairvoyance in our way of life, it may provide us with knowledge, understanding, a song or a particular medicine that we can then implement.

The vision quest is in many ways, but it always includes a period of isolation, withdrawal from the world, a fast. In some cases the consumption of plants or substances modifying consciousness. The approach of the vision quest and take a distance from family and society in which we live, and that conditions us.

In this regard, one of the seven sacred ceremonies of the Lakota Sioux, the famous SUN DANCE (Dance to the sun), so long banned by the U.S. government often resembles a vision quest.

This ceremony takes place once a year, summer. A ceremonial pole is erected according to the rite. Leather straps attached thereto. Over the past year, the Sun Dancers prepare. They received the call of Wakan Tanka, the Great Spirit, the great mystery. The day, the ceremony that lasted four days, the entire population will be there, including heyoka (opposites), ie those directly inspired by the spirits and the spirits that perform their control.

The medicine man, the holy man who conducts the ceremony will then pierce each dancer with eagle claw. It will pierce their flesh and a piece of cherry wood. He then focus the dancer strips that go down to the mat and give an eagle bone whistle to the dancer. So, it is supported by the crowd dancing into the sun, whistling in his eagle bone whistle, overcoming pain, praying for his people and all humanity. He will pray for Mother Earth to Father Sky, to stones, trees, clouds, insects, reptiles, plants, animals, for the life he sacrifira to himself for life, So for the sacred, until his flesh tear and free from his bonds. Here is an act that no authentic shamanic guru or spiritual teacher is able to offer its followers in despair.

In the Nordics, there was the supreme sacrifice. A man was sacrificed by his own choice is a deep source, or in a bog. It was a sacred manner, strangulait and threw in the source or the bog. His journey then had sacred value and oracle.

Then, we will, free us other links: those of the flesh, those of our incarnation in order to free our mind so that he can fly like an eagle. And it's not for nothing that Odin, the old, the Norse god or gods of the linker also because her magic binds and unbinds The vision quest is actually a quest for enlightenment, awakening to life, Awakening to the sacred. This is a deliberate intention to connect with the sacred, motivated by an inner sense of returning to the source. This is die to be reborn to another life. Hope is at the height of ambition, but the hard way. But the elders have walked the path, one marked. Let's be humble! Listen to their teaching, their advice.

The vision quest is an experience, that we must live with great clarity. Remember that the awakening is to be awake, first on our personal intention then that we live in this experiment. The awakening is when our senses are awake and not asleep as is often the case in everyday life. So the perception open, lucid, full is required.

But what is a vision? It's not a fantasy of the imagination, a dream, hypnagogic images, or delirium, or hallucination. When we have a vision of grace, this may be an experiment in which we immediately understand the experience, but sometimes we do not realize immediately that this is a vision. Then we need a movement of understanding, of reflection, but

Goes very quickly, although in these experiments the time has more substance. The perception of the vision is practical experience, as the concrete reality of everyday life. With this exception, that we live inside a very deep emotional experience, that transforms us, shakes us, takes us out of our habits, our limitations. We then make a leap into the beauty of life.

When I conduct vision quests, often people are in an agonizing question makes me smile. I read their minds "how do we recognize a vision? "

It's simple, when we receive the grace of a vision is needed then we strongly the inner certainty that we live in a vision. When we have a vision: we know!




Source: Shamanism-niya.com






NORDIC VISION QUEST:

Curiously, it is by living initiation among Amazonian Indians Schuar (better known as the Jivaro) that I realized fully the Nordic vision quest. The name was given to Jivaros Schuar during the conquest of the Americas by the Spanish, as do they that are called by their real name: Schuar.

Earlier this vision quest, I had made the Natemamo. This is Dieter natem or vine of the dead, or also called vine of the soul. You must drink without arrenter bowls full of decoction of this vine, those who know will understand the horror of the thing. You must drink this medicine and tobacco juice for four days despite the revolts of the body to sink into unconsciousness. After this experience, I was put in isolation and continue my fast.

I do not know when, when I was in a completely different context, I was living by the vision of the tree Yggdrasil. I was there with medicines paintings drawn on my face and collar Itzé for medicine of the anaconda with me. I do not know if it is the combination of hunger, thirst, heat and stifling natem, but I saw this huge picture of the tree Yggdrasil. It was there, majestically imposing my mind. I felt its incredible power, I saw water dripping on the leaves and freezing fog, move around him. Image refreshing, you will agree. This vision did not leave me for two days and two nights. At first I did not understand this vision, so I accepted. I opened myself to listen. My mind then heard the message. Yggdrasil showed me the teaching of the vision quest Nordic and how it should be top. I was amazed, I knew the way, I had lived, I'd know, but here in full ritual Schuar, Yggdrasil taught me the knowledge of the Nordic vision quest.

The Nordic vision quest is necessarily related to the tree, shamanic symbol par excellence and the North of Europe a lot and rightly venerated trees. It is in the form of a hanging under a sacred tree, around which is drawn up as often in the Nordic tradition a sacred enclosure. The seeker is hung upside down from a high branch but not overly so and it does not cause heart attack or neurocirculatory. Being hung upside down evokes the symbolism of the inverted tree and the ability of the shaman to go into the underworld as in the world above, it is also a reference to Odin who hung on for nine nights and nine days.

I know that I hung
A windswept tree
Nine nights full
Sacrificed to Odin
Myself to myself given
A tree
Which no one knows
Where do the roots

Point of my bread handed
Or cutting
I scanned below
I picked up the runes
Picked up the screaming
Then fell again

Nine songs supreme
I learned son of renowned
Of bolporn, father Bestla
And I could drink
The precious mead
Tapped into Odrerrir

So I began to germinate
And know
To grow and explore
Speech to speech
Speech led me
From act to act
The act was leading me.
Grimnismal; Havamal V
In the practice of shamanism, it is the concepts of numerology. But numerology living contrary to what the esoteric practice.

For example, the four directions and therefore the numerology of four Lakota Sioux in, among whom everything done by four. But, the medicine man at every opportunity on this frame to evaluate and decide what happens to be. In this quest for vision, we see Odin fighting for nine days and nine nights. In the Nordic world, this figure suggests one hand the nine worlds through which the god Odin trip. But also, the struggle between the temporal and spiritual, that is to say between what Odin research as an individual and his aspiration towards the spiritual.

How strangely echoes the great Native American medicine man Black Elk (Black Elk)

"While I stood there
I saw more things than I can tell,
And I understood more than I live.
Because I could not see the true forms of all things,
The spirit of all things
And shape of all forms
And shape of all forms
Living together as one being. "
The vision quest is a serious act that must be underpinned by a clear intention in mind. Keep in mind, the profound experience that this causes. That is to be face to himself, the meeting is not always pleasant. But, it is favorable to anyone on the road, having a sincere desire to reach out to its mystery and the mystery of the world, then, much is given.



Source: Shamanism-niya.com








vision quests:

Several techniques have courses: retreat in a cave, extended stay in the wilderness without any ease, layer or be sitting in a pit of vision, be in a pit with the bodies of ants or other animals, plunge into a swarm of bees, be bound by a strap and throw themselves into a hole in the ice, be attached to direct sunlight, etc. .... creativity can be very high in this area.



Source: Shamanism-niya.com



Posts:

The true vision is not a dream is something very real. You are awake, and suddenly a person is standing at your side, when you know full well that it can not be there. You're not dreaming, your eyes are open. You have to work longer to clear your mind to achieve that goal. Once you've experienced this vision real, nothing else can satisfy you. From that moment, for you, it's all or nothing.



Source: Shamanism-niya.com

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
 
LA QUETE DE LA VISION / THE VISION QUEST
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vision étrange
» les reves lucides
» Le Tarot Vision Quest
» Vision/son , réel/surnaturel...
» "Nous n'avions pas la télévision, considérée comme une machine à cautériser les terminaisons nerveuses"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Merveilleuses Mythologies :: Mythologies de l'Amérique :: Le monde de l'Amérique du Nord :: Le Chamanisme :: Chamanisme amérindien :: La quête de la vision...-
Sauter vers: