Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 COIFFE DES GUERRIERS AMERINDIENS / COVER OF AMERINIANS WARRIORS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: COIFFE DES GUERRIERS AMERINDIENS / COVER OF AMERINIANS WARRIORS   Lun 22 Aoû - 8:57

COIFFE DES GUERRIERS

La coiffe la plus commune comportait de 28 à 32 plumes d’aigle royal. Ces plumes étaient montées autour d’une bonne en forme de cercle. Les plus anciennes coiffes Blackfoot et Cheyenne était autrefois montées en forme de tube.

Chaque partie de la coiffe en plume avait toujours une signification qui était comprise part tous les membres de la tribu.

La forme du bonnet avec ses plumes autour de la tête d’un guerrier était un symbole de la grâce divine du grand esprit qui rayonnait autour comme le soleil.

L’utilisation des plumes d’aigle royal était un très grand symbole.


La coiffe de guerre chez les indiens des plaines :

Lorsque l’on parle de cette coiffe nous devons abordé le sujets des coups comptés. Ceux-ci donnaient le droit a des plumes, taillés de façon différente suivant la nature des coups, qui formaient des coiffes une fois le nombres de plumes assez suffisent.

Les coups comptés consistaient à toucher l’ennemi sans être soi même touché. Cet exploit donnait droit à des plumes lesquelles provenaient toujours de la queue d’un aigle mâle.

Les chefs de guerre de chaque tribu sont choisis parmi les guerriers arborant la coiffe la plus prestigieuse puisqu’elles symbolisent la valeur de celui qui la porte. Chez certains indiens elles pouvaient descendre jusqu’aux pieds.

Mais le chef choisi devait mener ses hommes à la victoire et subir le moins possible de pertes humaines, sinon il se voyait destitué.

Pour un jeune guerrier le premier coup compté était un grand événement. Il devait raconter son exploit devant le conseil tribal et se voyait remettre une plume selon la nature du coup.

Le fait de dérober ses plumes à un autre guerrier pendant le combat lui valait une gloire particulière car si l’ennemi avait une coiffe bien garnie, cela signifiait que celui qui s’en était emparé était encore plus valeureux que celui qui possédait cette dite coiffe.

Voler les chevaux d’un adversaire ou blesser celui-ci dans un corps a corps sans être soi même blessé étaient considère comme un glorieux coups comptés.

Apres l’acquisition de cette plume celle-ci était peinte, taillé ou encochée suivant l’exploit réalisé :

Ennemi tué : une tache rouge sur la plume
Une blessure : plume entièrement rouge.
Plusieurs blessures : plume fendue
Ennemi égorgé : haut de la plume taillé en biais
4 coups comptés : plume dentelée.......

Ainsi, chez les indiens des plaines la coiffe du guerrier racontait-elle les exploits de son propriétaire pour qui savait lire " le langage des plumes "!.


Chez les sioux :


Les guerriers qui portaient ces coiffes étaient membres d’un groupe. La coiffe était investie de pouvoirs surnaturels qui protégeaient son porteur lors des combats.

Les plus braves de tous les guerriers pouvaient y ajouter des cornes de bison. De telles coiffes étaient cependant très rares. Par ailleurs on pouvait retirer la coiffe au guerrier qui avait fait preuve de lâcheté.


Chez les indiens d'Amérique du Nord :

La coiffe faisait partie de la garde-robe de festivités des personnes distinguées.

Pour le modèle classique, 28 plumes d'aigle étaient posées sur un ruban décoré dans ce cas de bleu et de rouge et enfoncées dans des douilles en os.

Le nombre 28 était considéré comme sacré car la lune a des cycles de 28 jours et le bison 28 côtes.



Source : culture-amerindiens.com/article-1586428.html

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: COIFFE DES GUERRIERS AMERINDIENS / COVER OF AMERINIANS WARRIORS   Jeu 19 Juil - 15:19

COVER OF WARRIORS

The most common headdress consisted of 28 to 32 golden eagle feathers. These feathers were mounted around a good-shaped circle. The oldest caps Blackfoot and Cheyenne was once mounted in a tube.

Each part of the headdress feather was always a meaning that was understood by all members of the tribe.

The shape of the hat with feathers around the head of a warrior was a symbol of divine grace of the great spirit that shone like the sun around.

The use of eagle feathers was a great symbol.


The cap of war among the Indians of the Plains:

When we speak of this cap we have addressed the topics of blows counted. They gave the right has feathers, cut differently depending on the nature of the blows, which formed caps once the numbers of feathers quite enough.

Counted the blows were to hit the enemy without being hit yourself. This feat was entitled to the feathers which always from the tail of a male eagle.

The warlords are chosen from each tribe warriors wearing the cap's most prestigious since they symbolize the value of the wearer. For some Indians they could descend to the feet.

But the leader was chosen to lead his men to victory and suffer the least possible loss of life, if he saw himself deposed.

For a young warrior was counted the first time a big event. He had to tell his feat in front of the Tribal Council and deliver a saw pen depending on the nature of the coup.

The act of stealing his feathers to another warrior in battle earned him a special fame for if the enemy had a cap well stocked, it meant that he who had seized was more valiant than he who had called this cap .

Horse stealing an opponent or injure him in a body to body without being injured oneself were considered a glorious blows counted.

After the acquisition of the pen it was painted, carved or notched the feat achieved following:

Enemy killed: a red spot on the pen
Injury: fully red pen.
Several injuries: pen split
Slain enemy: the top of the pen diagonally cut
4 strokes counted: serrated feather .......

Thus, among the Plains Indian warrior's headdress she recounted the exploits of his owner who could read "the language of feathers!".



Among the Sioux:


The warriors who wore these headdresses were members of a group. The cap was invested with supernatural powers that protected the wearer in battle.

The bravest of all warriors could add bison horns. Such caps were both very rare. Also you could remove the cap to the warrior who had shown cowardice.



Among the native North America:

The cap was part of the wardrobe festivities distinguished persons.

For the classical model, 28 eagle feathers are attached to a ribbon in this case decorated with blue and red and sunken in sockets in bones.

The number 28 was considered sacred because the moon has cycles of 28 days and 28 bison ribs.




Source: culture-amerindiens.com/article-1586428.html

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
 
COIFFE DES GUERRIERS AMERINDIENS / COVER OF AMERINIANS WARRIORS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» http://www.culture-amerindiens.com/
» Nous assistons bien à un cover-up médiatique au Japon
» Blason de la Compagnie des Guerriers de Faylan
» Guerriers du Premier Empire
» ATELIER RESILLE coiffe dame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Merveilleuses Mythologies :: Mythologies de l'Amérique :: Le monde de l'Amérique du Nord :: Le Chamanisme :: Chamanisme amérindien :: Coiffes des guerriers amérindiens...-
Sauter vers: