Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 LA DANSE DU SOLEIL / THE SUN DANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: LA DANSE DU SOLEIL / THE SUN DANCE   Mar 14 Fév - 18:38

La danse du soleil - The Sundance



La danse du Soleil était la cérémonie religieuse la plus spectaculaire chez les indiens des plaines. Elle avait lieu une fois par an pendant le solstice d'été. La célébration pouvait durer quatre à huit jours. Elle voulait démontrer qu'il existait une continuité entre la vie et la mort, que la mort n' était pas une fin en soit mais faisait partie d'un cycle. Les Arapaho, Arikara, Assiniboine, Cheyenne, Crow, Gros Ventre, Hidatsa, Sioux, Cree, Ojibway, Sarasi, Omaha, Ponca, Ute, Shoshone, Kiowa et Blackfoot pratiquaient cette danse.

Le rituel pouvait varier d'une tribu à l'autre. Pour celles qui subsistaient par la chasse au bison, c'était la cérémonie religieuse la plus importante. Ce rite célébrait la renaissance des participants et de leurs familles ainsi que le renouveau du monde terrestre. Le rituel comprenait sacrifices et souffrances afin de garantir l' harmonie entre les êtres vivants. Ce rituel est encore pratiqué de nos jours.



La préparation de la cérémonie

Un chaman (Holyman) était chargé de la cérémonie. Il donnait ses instructions pour la construction de la loge de la danse. Les hommes les plus importants de la tribu devaient se mettre en quête d'un arbre dont la cime se terminait en forme de fourche. Cet arbre servait de mât central. Des guerriers devaient ensuite l' attaquer avec leurs fusils et leurs arcs et une fois qu'il était "mort", il était coupé. Puis on plaçait dans la fourche un paquet qui contenait des broussailles, de la peau de bison, du tabac. On plaçait également les effigies du bison et de l'homme, de larges bandes d' étoffes aux couleurs symbolisant les 4 directions.
Puis on plaçait dans la fourche un paquet qui contenait des broussailles, de la peau de bison, du tabac. On plaçait également les effigies du bison et de l'homme, de larges bandes d' étoffes aux couleurs symbolisant Ensuite, l'arbre était transporté sur les lieux de la cérémonie. On sacrifiait alors un bison. Sa tête avec la peau du corps était attachées tout en haut du mât. La tête de bison était tournée vers l'est, vers le soleil levant. Le mât représentait le centre du monde, reliant le ciel à la terre. La structure entourant l'arbre était construite par le danseur principal et les hommes de son clan. A environ 25 mètres du mât, ils plantaient en rond 28 piliers correspondants aux 28 côtes du bison. Des perches étaient fixées à leurs cimes puis reliées au mât central. La fourche du mât représente le nid d'un aigle, un des animaux sacrés chez les indiens; parce qu'il peut voler très haut, c'est l'oiseau qui se rapproche le plus du soleil. C'est pour cela qu'il est le lien entre l'Homme et le Ciel, messager qui porte les prières des hommes jusqu'à Dieu (Wakatanka). L'aigle facilite la communication avec les Esprits pendant la Danse du Soleil. Les plumes de l'aigle sont aussi curatives, ainsi le chaman va toucher l'arbre-mât avec une plume d'aigle qu'il va ensuite appliquer sur le corps d'un malade, transférant ainsi l' énergie du mât au malade.



Rituel en l'honneur du bison

L'autre animal sacré des indiens est le bison, il apparaissait souvent au début du rituel. Les indiens Shoshone croyaient que c'était le bison qui avait enseigné à l'homme les rituels de la Danse du soleil. On dédiait des chants et des danses à cet animal parce qu'il symbolisait la vie. Les indiens dépendaient du bison pour manger, s' habiller, fabriquer leurs tipis, armes et ustensiles.
Suivant les tribus, le bison participait de différentes façons à la Danse du Soleil. Les Cheyennes avaient décrété que tous les objets sacrés introduits dans la Danse du Soleil étaient liés au bison. Les Sioux Lakota plaçait un pénis séché de bison contre le mât-soleil pour décupler la virilité des danseurs. Le crâne de bison était utilisé comme une entité à part entière dans le déroulement de la danse. Les Cheyennes remplissaient les cavités des yeux et du nez d'un crâne de bison avec de l'herbe qui représente de la nourriture en abondance pour cet animal, et donc aussi pour les hommes. Les Sioux Dakota croyaient que les os se régénèrent en un nouveau bison parce que l' âme se trouve dans les os. Réduire une chose vivante à un état de squelette c'est lui permettre de rentrer à nouveau dans la vie, c'est une renaissance spirituelle. Pendant la Danse du Soleil le bison apparaissait souvent dans des visions; un danseur pouvait défier un bison en le chargeant mais le bison pouvait également assommer un danseur. Si un danseur perdait connaissance trop longtemps, cela signifiait qu'il avait eut trop peur d' affronter le bison. Chaque participant devait défier le bison, c'est lui qui décidait alors si cette personne valait la peine que ses prières soient écoutées. Si dans ce face à face spirituel, le danseur pouvait voir la foule tout autour à travers l' oeil du bison, cela voulait dire que lui et le bison ne faisait plus qu'un. La Danse du Soleil c'est aussi résoudre un conflit interne: respecter le bison qui est un animal sage et puissant mais devoir le tuer pour survivre. L' adoration du bison permettait de le traiter avec respect, de lui redonner la vie que le chasseur devait prendre pour se nourrir. Les indiens pensaient aussi que le bison fait don de lui-même pour leur permettre de vivre, il est donc normal de lui donner quelque chose en retour, en signe de gratitude. Le sacrifice par le jeûne, la soif et l'auto-flagélation étaient autant de gestes de gratitude envers lui.



Déroulement de la danse du soleil

Le don de son corps était vu comme le plus grand des sacrifices. Chaque participant se présentait devant l'homme-médecine qui pinçait entre son index et son pouce une partie de la peau de leur poitrine. Avec un couteau aiguisé, il transperçait cette partie et y glissait une baguette en os ou en bois. Cette "broche" était ensuite liée à l' aide d'une lanière de cuir au mât sacré. Ces lanières sont censées représenter les rayons de lumière émanant du Grand Esprit. L'homme devait ensuite se libérer en tirant sur cette lanière. Il y avait trois manières d' offrir sa souffrance: fixer le soleil en étant percé, en étant suspendu, ou en tirant des crânes de bisons accrochés aux lanières qui étaient fixées dans le dos. Il était aussi possible aux danseurs d' offrir des morceaux de leur chair aux parents ou amis. Cette auto-torture symbolisait une renaissance. La douleur représentant la mort, la libération de cette entrave symbolisait la résurrection, physique et spirituelle de l'homme, des bisons mais aussi de tout l' univers. Quand les danseurs étaient tous libérés, la Danse du Soleil était terminée. On allongeait alors les danseurs sur des lits de sauge où ils continuaient à jeûner et racontaient leurs visions au chaman. On en faisait de nouvelles chansons, de nouveau pas de danses. On en tirait même des prophéties. Quand la tribu était prête à lever le camp, les objets sacrés étaient disposés en pile au pied du mât. On ne les emmenait pas parce qu'ils étaient bien trop sacrés pour être utilisé à nouveau. Ces objets retournaient à la nature.
Afin de déposséder les indiens de leurs traditions et de leurs coutumes, les autorités américaines se servir de l' aspect mutilant de cette pratique pour interdire la Danse du Soleil et autres rites tribaux en 1881. La pratique continua dans la clandestinité jus qu'en 1934, date à laquelle l' interdiction fut levée par le "Indian Reorganization Act".



Source : http://www.artisanatindien.com/sundance.html

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: LA DANSE DU SOLEIL / THE SUN DANCE   Lun 23 Juil - 8:06

The Sun Dance - The Sundance



The Sun Dance was the most spectacular religious ceremony among the Plains Indians. It took place once a year during the summer solstice. The celebration could last four to eight days. She wanted to show that there was a continuity between life and death, that death was not an end in itself but part of a cycle. The Arapaho, Arikara, Assiniboine, Cheyenne, Crow, Gros Ventre, Hidatsa, Sioux, Cree, Ojibway, Sarasi, Omaha, Ponca, Ute, Shoshone, Kiowa and Blackfoot practiced this dance.

The ritual could vary from one tribe to another. For those who subsisted by hunting buffalo, it was the most important religious ceremony. This ritual celebrated the rebirth of participants and their families as well as the renewal of the earthly world. The ritual consisted of sacrifices and sufferings to ensure harmony between living beings. This ritual is still practiced today.



The preparation of the ceremony

A shaman (Holyman) was responsible for the ceremony. He gave his instructions for the construction of the lodge of the dance. The most important men of the tribe had to go in search of a tree whose summit ended forked. This tree served as a central mast. Then the warriors were to attack with their guns and bows and once he was "dead", it was cut. Then placed in the fork a package that contained brush, buffalo hide, tobacco. It also placed the effigies of the buffalo and man, broad bands of cloth colors symbolizing the four directions.
Then placed in the fork a package that contained brush, buffalo hide, tobacco. It also placed the effigies of the buffalo and man, broad bands of cloth colors symbolizing Then the tree was transported to the scene of the ceremony. Then they sacrificed a buffalo. His head with the body skin was attached at the top of the mast. The buffalo head was facing east, toward the sunrise. The mast was the center of the world, linking heaven to earth. The structure surrounding the tree was constructed by the principal dancer and his clansmen. At about 25 meters of the mast, they planted 28 round pillars corresponding to the 28 ribs of the buffalo. Poles were fixed to their tops and then connected to the central mast. The fork of the mast represents the nest of an eagle, a sacred animal in India, because it can fly very high, this is the bird that is closest to the sun. This is why it is the relationship between man and heaven, the messenger who carries the prayers of men to God (Wakatanka). The eagle facilitates communication with the spirits during the Sun Dance. The feathers of the eagle are also curative, and the shaman will touch the tree-pole with an eagle feather he will then apply to the body of a patient, thus transferring the energy of the mast to the patient.



Ritual in honor of the buffalo

The other Indian sacred animal is the buffalo, he often appeared at the beginning of the ritual. Shoshone Indians believed it was the buffalo that had taught man the rituals of the Sun Dance. It was dedicating songs and dances to this animal because it symbolized life. The Indians depended on the buffalo to eat, to dress, make their tipis, weapons and utensils.
Next tribes, the buffalo was involved in different ways at the Sun Dance. The Cheyennes had decreed that all sacred objects introduced in the Sun Dance were related to the buffalo. The Lakota would place a dried buffalo penis against the pole-to tenfold increase virility sun dancers. The bison skull was used as a separate entity in the course of the dance. Cheyenne filled the cavities of the eyes and nose of a buffalo skull with grass which is abundant food for this animal, and therefore also for men. The Dakota Sioux believed that the bone regenerate in a new bison because the soul is in the bones. Reduce a living thing to a skeletal state is allow him to return again in life, it is a spiritual rebirth. During the Sun Dance bison often appeared in visions, a dancer could defy a buffalo by charging bison but could also knock out a dancer. If a dancer fainted too long, it meant that he was too afraid to face the Bison. Each participant had to challenge the buffalo, it was he who then decided if this person was worth that his prayers are heard. If this face to face spiritual, the dancer could see the crowd all around through the eye of the buffalo, it meant that he and the bison was not one. The Sun Dance is also resolved an internal conflict: respect the buffalo is an animal wise and powerful but have to kill to survive. The worship of bison allowed to treat him with respect, give him back his life as the hunter had taken for food. The Indians also believed that the bison donated itself to enable them to live, so it is natural to give something back, in gratitude. The sacrifice by fasting, thirst and self-flagélation were so many gestures of gratitude to him.



Course of the sun dance

The gift of his body was seen as the greatest sacrifices. Each participant presented himself before the medicine man who pinched between his thumb and forefinger a part of the skin of their breasts. With a sharp knife, he pierced this part and slipped in a rod of bone or wood. This "pin" was then bonded using a leather strap to the mast sacred. These strips are supposed to represent the rays of light emanating from the Great Spirit. The man was then released by pulling on the thong. There were three ways to offer his suffering: the sun setting while being drilled, while hanging, or pulling of buffalo skulls hanging from the straps that were attached in the back. It was also possible for dancers to offer pieces of their flesh to relatives or friends. This self-torture symbolized rebirth. Representing pain of death, the release of this barrier symbolized resurrection, physical and spiritual man, bison but also the whole universe. When the dancers were all released, the Sun Dance was over. We then stretched the dancers on beds of sage where they continued to fast and told their visions to the shaman. We made new songs, new dance steps. It drew even prophecies. When the tribe was ready to break camp, sacred objects were arranged in a pile at the foot of the mast. It does not take him because they were too sacred to be used again. These objects returned to nature.
To dispossess the Indians of their traditions and customs, the U.S. authorities to use the appearance of this mutilating practice to ban the Sun Dance and other tribal rites in 1881. The practice continued in secret juice in 1934, when the ban was lifted by the "Indian Reorganization Act".



Source: http://www.artisanatindien.com/sundance.html

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
 
LA DANSE DU SOLEIL / THE SUN DANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» danse du soleil aux philippines
» Danse du Soleil
» A l'approche du Grand Avertissement
» Medjugorje danse du soleil,lors d'une apparition de Vicka en Israêl ?
» 13 octobre 1917 : dernière apparition à Fatima et "danse du soleil".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Merveilleuses Mythologies :: Mythologies de l'Amérique :: Le monde de l'Amérique du Nord :: Le Chamanisme :: Chamanisme amérindien :: Qu'est-ce-qu'un chaman ? Qu'est ce que le Chamanisme ?-
Sauter vers: