Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 OPINIONS PERSONNELLES : Le combat des aborigènes d'Amazonie. / PERSONAL VIEWS: Battle of the Amazon natives.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: OPINIONS PERSONNELLES : Le combat des aborigènes d'Amazonie. / PERSONAL VIEWS: Battle of the Amazon natives.   Jeu 26 Juil - 1:51

Comme tout le monde, j'ai moi-même des conviction idéologiques, politiques et religieuses.

Depuis quelques temps déjà, un chef aborigène d'Amazonie, Raoni, chef de la tribu des Kayapos, se bat pour les droits de son peuple, et je le soutiens autant que je le peux. Si vous voulez vous aussi l'aider dans son combat, cela ne vous coûte absolument rien, mis à part du temps, en faisant circuler les informations ou en signant les pétitions.

Crakte Iyo Ctana




Du nouveau à partird' Amazon Watch: >>> "Au milieu des promesses non tenues,
Les autorités autochtones détiennent des Ingénieurs du barrage de Belo Monte Dam.
Pendant ce temps un nouveau procès est déposée demandant la suspension des permis de construction du barrage

Altamira, Brésil - Trois ingénieurs employés par Norte Energia, SA (NESA), la société la construction du barrage de Belo Monte au Brésil sur la rivière Xingu, ont été arrêtés mardi par Juruna et les autorités Arara tribales dans le village reculé de Muratu après que la compagnie n'ait pas respecté les promesses sur les mesures d'atténuation visant à réduire les effets dévastateurs du barrage sur les communautés locales.

L'incident s'est produit hier. Norte Energia a cherché à parvenir à un accord avec les chefs tribaux sur les mesures, soi-disant pour atténuer les effets négatifs découlant de la construction de batardeaux en terre sur la rivière Xingu. Les autorités signalent que les ingénieurs ont interdiction de quitter le village, mais il n'y a pas de recours à la force ou la violence. Les barrages bloquent la navigation des petites embarcations utilisées par les peuples autochtones et autres communautés locales, en particulier pour atteindre la ville d'Altamira, un important centre d'accès aux marchés, les soins de santé de base, l'éducation et autres services.

Lors de la réunion de mardi, les représentants de Norte Energia ont présenté une proposition pour un système de transport des navires indigènes à travers le site où les batardeaux bloquent la circulation des bateaux. Les chefs tribaux ont interrompu la réunion, faisant valoir que la proposition était ridicule, et que ces discussions ne pourraient pas se poursuivre sans une longue liste d'actions exigées par la loi pour atténuer et compenser les impacts négatifs de Belo Monte, qui continuent d'être ignorée par NESA. Une première phase des barrages a déjà eu des conséquences négatives pour les peuples autochtones, en particulier sur la qualité de l'eau et la dévastation de la pêche.

"Personne ne comprenait rien à ce que les techniciens disaient, et ils n'ont pas eu les réponses à nos questions», a expliqué Giliarde Juruna, un chef de file de la tribu Juruna du territoire Paquiçamba immédiatement en aval du barrage. "Ils ne savaient pas comment réagir quand nous leur avons demandé comment nous allions prendre un bain ou la façon dont nous naviguerions sur le fleuve, ou même la façon dont le projet avait été modifiée depuis qu'ils l'ont présenté à nous l'an dernier. En fin de compte, les ingénieurs ont convenu que nos plaintes étaient justifiées. "

«Il y avait un climat de totale incrédulité, au nom des tribus, depuis que Norte Energia a reconnu qu'il n'avait pas encore à mettre en œuvre la grande majorité des mesures juridiquement nécessaires pour minimiser les impacts du projet sur leurs terres», a expliqué Thaïlandais Santi de la République fédérale publique Bureau du Procureur à Altamira, qui était un observateur à la réunion. "A un certain niveau, même les ingénieurs ont reconnu que le barrage est une absurdité, que la consultation était une imposture, et que les projets d'atténuation présentées par l'équipe technique de l'entreprise n'a pas de sens", a noté Santi.

Selon les chefs tribaux, les ingénieurs resteront en détention jusqu'à ce Norte Energia et les agences gouvernementales aient pleinement réalisé les promesses pour atténuer et compenser les impacts négatifs de Belo Monte, non seulement en ce qui concerne la circulation des bateaux, mais aussi en termes de qualité de l'eau, l'assainissement, et la protection de leurs territoires et ressources naturelles.

Lundi, le bureau des procureurs publics fédéraux ont déposé une poursuite demandant la suspension immédiate du permis de construction pour Belo Monte, accordée en Juin 2011 par l'agence fédérale de l'environnement, l'IBAMA. Citant une abondance de preuves, y compris les rapports produits par les gouvernements et les administrations municipales et IBAMA, bien documentés en dossiers de plaintes par les dirigeants autochtones locaux et les ONG, la poursuite exige que la construction du projet à Belo Monte doit être immédiatement interrompue compte tenu de la chronique du non-respect de Norte Energia, avec juridiquement tenus, les mesures d'atténuation et de compensation.

"C'est un scandale que Norte Energia ait été autorisé à poursuivre la construction de plus d'un an, tout en ignorant les mesures de base, qu'ils sont obligés de mener à bien afin d'éviter ou de minimiser les impacts sur les communautés affectées. Le développeur ne tient pas compte des impacts que le projet a déjà sur les populations autochtones, et dans le processus, en cours d'exécution, de piétiner leurs droits ", a déclaré Brent Millikan des fleuves internationaux.

Le mois dernier, plus de 300 autochtones de 9 tribus ont occupé le site de Belo Monte, construction d'un barrage sur la dernière journée de la conférence de l'Organisation des Nations Unies de Rio +20, le maintien de l'occupation pendant 21 jours jusqu'à ce Norte Energia ait déclaré qu'il avait conclu un accord avec les occupants. Les chefs tribaux impliqués dans la revendication d'action ont déclaré qu'un accord n'a jamais été atteint, et que le développeur ont plutôt créé des divisions entre les communautés.

Norte Energia consortium, tout en étant techniquement un «privé» de l'entreprise, est dominé par le Brésil, Etat conglomérat énergétique Eletrobras. Des investissements importants proviennent des fonds publics de retraite des employés de Petrobras, Banco do Brasil et Caixa Econômica Federal, toutes les entités sous contrôle gouvernemental. Le géant minier Vale, privatisée au milieu des années 1990 mais toujours fortement influencée par le gouvernement brésilien, a récemment acheté une participation de 9% dans le consortium NESA. Quatre-vingt pour cent du financement du projet pour le budget de multiplication de Belo Monte, actuellement estimé à 12 milliards $ US, vient de la BNDES, la banque de développement contrôlé par le gouvernement, financées par les impôts des travailleurs et brésiliens bons du Trésor.



For background information, visit www.amazonwatch.org or www.internationarivers.org."<<<
Amazon Watch






Source : Support Chief Raoni . Facebook.
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503?ref=ts


_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/



Dernière édition par Crakte Iyo Ctana le Jeu 26 Juil - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crakte Iyo Ctana



Nombre de messages : 832
Age : 36
Localisation : Là où le vent me pousse.............
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: OPINIONS PERSONNELLES : Le combat des aborigènes d'Amazonie. / PERSONAL VIEWS: Battle of the Amazon natives.   Jeu 26 Juil - 1:53

Like everyone else, I convinced myself of ideological, political and religious.

For some time now, Aboriginal chief of the Amazon, Raoni, chief of the Kayapo tribe, fighting for the rights of his people, and I support him as much as I can. If you want to also help in his fight, it costs you absolutely nothing, apart from time, by circulating information or signing petitions.

Crakte Iyo Ctana





News in from Amazon Watch:>>>"Amidst Broken Promises,
Indigenous Authorities Detain Belo Monte Dam Engineers
Meanwhile a new lawsuit is filed seeking suspension
of the dam's construction license

Altamira, Brazil – Three engineers employed by Norte Energia, S.A (NESA), the company building the Belo Monte Dam on Brazil's Xingu river, were detained Tuesday by Juruna and Arara tribal authorities in the remote village of Muratu after the company failed to live up to promised mitigation measures aimed at reducing the dam's devastating impacts on local communities.

The incident occurred yesterday as Norte Energia sought to reach agreement with tribal leaders over measures to allegedly mitigate adverse impacts stemming from construction of earthen cofferdams on the Xingu river. The authorities report that the engineers are being prohibited from leaving the village but there is no use of force or violence. The dams are blocking navigation of small boats used by indigenous peoples and other local communities, especially to reach the town of Altamira, an important center for accessing markets, basic health care, education and other services.

In Tuesday's meeting, Norte Energia representatives presented a proposal for a system for transportation of indigenous vessels around the site where cofferdams are blocking boat traffic. Tribal leaders interrupted the meeting, arguing that the proposal was ludicrous, and that such discussions would not proceed while a long list of legally required actions to mitigate and compensate the adverse impacts of Belo Monte continues to be ignored by NESA. A first phase of the earthen dams has already had negative consequences for indigenous peoples, especially on water quality and devastation of fisheries.

"Nobody understood anything that the technicians said, and they didn't have any answers to our questions," explained Giliarde Juruna, a leader of the Juruna tribe from the Paquiçamba territory immediately downstream from the dam. "They didn't know how to respond when we asked them how we would bathe or how we would navigate on the river, or even how the project had changed since they presented it to us last year. In the end, the engineers agreed that our complaints were justified."

"There was a climate of total disbelief on behalf of the tribes, since Norte Energia recognized it had yet to implement the vast majority of the legally-required measures to minimize the impacts of the project on their lands," explained Thais Santi of the Federal Public Prosecutor's Office in Altamira, who was an observer at the meeting. "At a certain level, even the engineers recognized that the dam is an absurdity, that the consultation was a sham, and that the mitigation projects presented by the company's technical team didn't make any sense," noted Santi.

According to tribal leaders, the engineers will remain under detention until Norte Energia and government agencies have fully carried out promises to mitigate and compensate adverse impacts of Belo Monte, not only in relation to boat traffic, but also in terms of water quality, sanitation, and protection of their territories and natural resources.

On Monday, the Federal Public Prosecutors' Office filed a lawsuit calling for the immediate suspension of the construction license for Belo Monte, granted in June 2011 by the federal environmental agency, IBAMA. Citing an abundance of evidence, including reports produced by IBAMA and municipal governments and well-documented complaints files by local indigenous leaders and NGOs, the lawsuit demands that project construction at Belo Monte be immediately halted, given the chronic non-compliance of Norte Energia with legally-required mitigation and compensation measures.

"It's an outrage that Norte Energia has been allowed to continue construction for over a year while ignoring basic measures they are obliged to carry out in order to avoid or minimize impacts on affected communities. The developer is ignoring the impacts the project is already having on indigenous people, and in the process, running roughshod over their rights," said Brent Millikan of International Rivers.

Last month, over 300 indigenous people from 9 tribes occupied the Belo Monte Dam construction site on the final day of the United Nations Rio+20 conference, maintaining the occupation for 21 days until Norte Energia stated it had reached an agreement with the occupiers. The tribal leaders involved in yesterday's action claim that an agreement was never reached, and that the developer has instead created divisions among the communities.

Norte Energia consortium, while technically a "private" enterprise, is dominated by the Brazilian state-owned energy conglomerate Eletrobras. Major investments come from the public employee pension funds of Petrobras, Banco do Brasil and Caixa Econômica Federal, all entities under government control. The mining giant Vale, privatized in the mid-1990s but still highly influenced by the Brazilian government, recently purchased a 9% stake in the NESA consortium. Eighty percent of project financing for Belo Monte's mushrooming budget, currently estimated at US$12 billion, comes from BNDES, the government-controlled development bank, financed by worker taxes and Brazilian treasury bonds.

For background information, visit www.amazonwatch.org or www.internationarivers.org."<<<






Source : Support Chief Raoni . Facebook.
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503?ref=ts

_________________
https://www.facebook.com/pages/Support-Chief-Raoni/206875702683503

https://www.facebook.com/raoni.com.fr

PETITION A SIGNER CONTRE BELO MONTE QUI CAUSERA LA MORT DES ABORIGENES D AMAZONIE ET TOUT CE QU ILS DEFENDENT ! MERCI !


http://amazonwatch.org/take-action/stop-the-belo-monte-monster-dam

Site Officiel : http://www.foretvierge.fr/

Revenir en haut Aller en bas
 
OPINIONS PERSONNELLES : Le combat des aborigènes d'Amazonie. / PERSONAL VIEWS: Battle of the Amazon natives.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» Aborigènes d'Australie
» Le Combat Spirituel
» AUX POSTES DE COMBAT (Doubles pages) 1939-1945
» La déforestation de l'Amazonie s'est accélérée en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Merveilleuses Mythologies :: Mythologies de l'Amérique :: Le monde de l'Amérique Précolombienne-
Sauter vers: