Au Bois des Eldars - Le forum
AVERTISSEMENTS

Bonjour,

Nos conseils ne vont à l'encontre d'aucune croyance ni pratique.

Ils ne remplacent en aucune façon les conseils de votre médecin, ni aucun traitement médical...

Merci

Au Bois des Eldars - Le forum

Parapsychologie, Esotérisme, Nature, Psychologie, Sciences, Minéraux...
 
PortailAccueilConnexionS'enregistrer
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Discour de Thunder Horse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Discour de Thunder Horse   Jeu 16 Aoû - 0:31


La Voie Rouge et la Voie Noire
par Thunder Horse.
Publié par Russell Means le 8 Novembre 2009 sur le site http://www.republicoflakotah.org
Il existe de nombreuses voies dans la vie, mais il y en a deux qui sont importantes ; la Voie Rouge et la Voie Noire. Elles représentent le bien et le mal dans la vie de chacun d'entre nous. Ce sont les deux alternatives des choix que chacun doit faire souvent dans sa vie. La Voie Rouge est le bon chemin, le bon côté, et le bon choix. C'est un chemin difficile, semé de dangers et d'obstacles pénibles à franchir. La Voie Noire est la mauvaise voie, le mauvais côté et le mauvais choix. La Voie Noire est large et facile. La Voie Rouge et la Voie Noire apparaissent dans nos vies, non pas comme des routes, mais comme les matérialisations de la vérité et de l'erreur, du bon et du mauvais, de la lumière et de l'obscurité
Jamais le Lakota n'a été connu pour accumuler les biens matériels. Il n'a jamais été à la poursuite de la richesse ; il a été créé pour contourner les périodes difficiles ou pour aider quelqu'un dans le besoin. La générosité a ses récompenses. Son absence a ses conséquences. Il n'était pas commode pour un peuple nomade d'accumuler trop de biens parce que cela signifiait simplement qu'il y avait plus à transporter lorsque le camp était déplacé, ce qui pouvait arriver jusqu'à trois ou quatre fois par an. Plus vous aviez de biens, plus il vous fallait en emporter.
La vérité, c'est le repère le long des routes que nous empruntons dans la vie. La Voie Rouge a de nombreux repères. Si vous choisissez la Voie Noire, vous avez seulement l'illusion de la vérité. Nous pouvons être influencés par la vérité ou par l'illusion. Parfois la vérité est comme le vent. Vous ne pouvez pas le voir, mais vous pouvez voir l'effet qu'il produit. La vérité, c'est aussi comme le lever et le coucher du soleil. Nous voyons le soleil s'élever à l'horizon, à l'Est, le matin et puis disparaître derrière l'horizon, à l'Ouest, dans la soirée. Du point de vue de notre existence sur un globe qui tourne sur lui-même, le soleil semble se "lever" et se "coucher". En réalité le soleil ne fait ni l'un ni l'autre. Vivre une vie humble et généreuse nous garde sur le chemin de la Voie Rouge.
La vérité est le résultat des essais et des erreurs de la vie, des leçons que nous avons apprises telles que "Sans le mal, la bonté serait plus difficile à reconnaître," ou "la première victime de la guerre est la vérité" ou "un oiseau dans la main en vaut deux dans la buisson". Certains surmontent l'illusion que nous avons acquise. La vérité est parfois douloureuse, mais sans elle, il n'y a qu'illusion. La vérité, c'est que les Lakota marchent encore sur la terre. La vérité, c'est que les Lakota ont survécu aux changements traumatisants et qu'ils sont plus sages et plus forts à cause de cela. L'illusion est que les Lakota ont été battus par un peuple plus fort, meilleur, plus moral, ayant plus de droits donnés par Dieu que n'en avaient les Lakota. La vérité, c'est que les Lakota ont été submergés par le nombre ; par un peuple plus nombreux disposant de plus d'armes, exigeant de plus en plus ce qu'avaient les Lakota. L'illusion est que les Lakota sont un peuple conquis.
La vie continue, elle poursuit le cycle. Le soleil se lève chaque matin et avec lui viennent de nouvelles opportunités, un nouvel espoir. Peu importe quel type de journée était hier, peu importe quelles victoires ont été célébrées, chaque nouveau jour est une chance pour rétablir la véritable histoire, réparer une erreur, obtenir une autre victoire et faire un nouveau pas dans votre voyage. Chaque nouvelle journée est une chance d'être renouvelé et de renaître - une nouvelle occasion de faire partie du cercle qu'est la vie, tout en sachant que c'est un voyage, pas une course et que l'on ne voyage pas seul.
Marcher sur la Voie Rouge, c'est connaître le sacrifice et la souffrance. C'est comprendre l'humilité. C'est la capacité de vous tenir nu devant le Grand Mystère en toutes choses avec vos actions erronées, votre manque de force, vos manques de compassion et votre arrogance. Parce que, en marchant sur la Voie Rouge, vous savez toujours que vous pouvez faire mieux. Et vous savez que, lorsque vous faites de bonnes choses, c'est à travers le Grand Mystère et vous en êtes reconnaissants. Marcher sur la Voie Rouge, c'est reconnaître que vous êtes sur le même plan que tous les autres êtres vivants. C'est savoir que d'être né humain ne vous donne une supériorité sur rien. C'est savoir que chaque créature possède un esprit et la rivière en sait plus vous. Le vent est plus sage que vous. Le peuple des animaux possède une sagesse et VOUS pouvez apprendre de chacun d'entre eux parce qu'ils ont quelque chose que vous n'avez pas. Ils n'ont aucune pensée malveillante. Ils ne veulent se venger de personne et ils cherchent la justice. Sur le chemin de la Voie Rouge, vous disposez des droits donnés par le Grand Mystère. Vous avez le droit de prier, vous avez le droit de danser, vous avez le droit de penser, vous avez le droit de protéger, vous avez le droit de connaître la Terre-Mère, vous avez le droit de rêver, vous avez le droit d'avoir une vision, vous avez le droit d'enseigner, vous avez le droit d'apprendre, vous avez le droit de pleurer, vous avez le droit au bonheur, vous avez le droit de réparer les torts, vous avez le droit à la vérité et vous disposez du droit d'accéder au Monde des Esprits. Marcher sur la Voie Rouge, c'est connaître vos Ancêtres ; faire appel à eux pour obtenir une assistance. C'est savoir qu'il y a une bonne médecine et qu'il y a une mauvaise médecine. C'est savoir que le Mal existe mais qu'il est lâche car souvent il se déguise. C'est savoir qu'il existe de mauvais esprits qui recherchent constamment un moyen de gagner de la force à vos dépens. Si vous Marchez sur la Voie Rouge, vous avez beaucoup moins peur de tomber dans l'erreur car vous savez que la vie est un voyage, un cercle continu, un cercle sacré. Des erreurs seront faites et les erreurs peuvent être corrigées si vous vous faites humble, car si vous ne pouvez pas être humble vous ne saurez jamais quand vous avez commis une erreur. Si vous marchez sur la Voie Rouge, vous savez que chaque peine mène à une meilleure compréhension. Aucune horreur ne peut être expliquée mais peut offrir une maturation. Marcher sur la Voie Rouge, c'est rechercher la beauté présente en toutes choses. Marcher sur la Voie Rouge, c'est savoir que vous passerez un jour dans le Monde des Esprits et vous n'en aurez pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Discour de Thunder Horse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cheval / Marc'h / Horse
» Joli discour du Pape
» Discour final du film "Le dictateur" de Charlie Chaplin, réalisé en 1939
» Le Val-de-Grâce, ce n’est pas le Crazy Horse !.. Arielle Dombasle et son clip dans une chapelle..!
» Mes dadous, Paint horse et ma Quarter !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Bois des Eldars - Le forum :: Merveilleuses Mythologies :: Mythologies de l'Amérique :: Le monde de l'Amérique du Nord :: Le Chamanisme :: Chamanisme amérindien :: Discours du Chef Seattle...-
Sauter vers: